Contactez nous...

Envoyer le message
  • en
  • fr

Thermographie

La thermographie infrarouge

La thermographie infrarouge est un moyen d’investigation rapide, sans contact direct, non intrusive et non destructive, à partir d’images radiométriques produites grâce à une caméra infrarouge.

Applications de la thermographie infrarouge

L’acquisition des images en temps réel permet de constater des évolutions rapides comme des infiltrations d’air ou des fuites, notamment lors d’un test d’infiltrométrie par Blower-door.

Dans le bâtiment

Ces missions sont des informations sûres pour décider d’un programme d’amélioration d’isolation d’un bâtiment .Elles permettent aussi de vérifier après travaux la qualité de la prestation réalisée que ce soit sur un bâtiment de type habitation, industriel, tertiaire ou artisanal.

  • Identifier, quantifier et localiser les fuites d’air
  • Repérer les ponts thermiques, les zones froides ou chaudes.
  • Identifier et repérer les défauts d’isolation,
  • Identifier les infiltrations d’eau (par exemple sur des toitures terrasses),
  • Détection d’armature dans les parois,
  • Contrôle du bon fonctionnement d’un chauffage au sol (présence de bouchon),
  • Entrée d’air décelée lors d’un test d’ infiltrométrie,
  • Surchauffe des circuits électriques et des tableaux,
  • Défaut d’isolateur défectueux concernant l’appareillage (fusible grillé et connexions desserrées ou oxydées).

En maintenance industrielle

  • Image thermique de ventilateur,
  • Surchauffe de réseaux, bouchage ou fuite de réseau,
  • Vannes fuyardes,
  • Echauffement anormal de roulement ou de moteur.

Pour l’agriculture

  • Etat des installations électriques dans le bâtiment,
  • Contrôle d’humidité présente dans les silos.

Pour les vétérinaires

  • Avec une caméra thermique, il est possible de localiser avec exactitude et précision des tendinites sur des chevaux
Thermographie illustration
Comment ça marche ?

Une caméra thermique est un appareil de mesure qui capte un rayonnement infrarouge et qui le transcrit en donnée de température par le biais d’un calculateur. Cette caméra reçoit et mesure un flux thermique dans la bande spectrale infrarouge et est donc sensible à la chaleur rayonnée et non pas à la température.
En effet, il faut faire la distinction entre la température et la chaleur, sachant que la chaleur est une forme d’énergie alors que la température ne l’est pas. La température n’est autre que la conséquence de la chaleur.

Ainsi, les zones froides représentées sur l’image seront sombres et les zones chaudes seront valorisées par un code couleur lumineux. l’image infrarouge sera homogène si aucune différence de température n’est détectée. Au contraire, si une source de chaleur est décelée, l’image sera donc contrastée en couleur et l’écart de température sera alors identifié.

De plus, il est important de prendre deux photos lorsque l’on établi un rapport de thermographie : à la fois l’image thermique et l’image réelle du site pour permettre de localiser avec exactitude le défaut de l’habitation. Cette double prise de vue donne au fait une valeur incontestable

Odicée est équipée d’une caméra thermique à hautes performances, Modèle FLIR B 200.